Vorlage Banner
Vorlage Banner
Beschreibung Banner
Vorlage Banner
Vorlage Banner
Beschreibung Banner
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
Vorlage Banner
Vorlage Banner
Beschreibung Banner
 
 

14.02.2020

Le marché bio en Europe ne cesse de croître, selon le FiBL

(AGIR/SP) – En 2018, révèle une étude, il a augmenté de 8 % pour atteindre 40,7 milliards d’euros.

Bon nombre des grands marchés européens ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres. À l’occasion du BIOFACH, le salon pilote mondial des aliments biologiques, qui se tient à Nuremberg, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL), la société d’information sur le marché agricole AMI et leurs partenaires ont présenté les chiffres du secteur européen du bio de 2018.

Notons que l’enquête sur l’agriculture biologique en Europe a été réalisée par le FiBL et l’AMI. La collecte de données par le FiBL s’effectue dans le cadre de l’enquête mondiale sur l’agriculture biologique, soutenue par le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), le Centre du Commerce International (ITC), le Fonds Coop pour le développement durable, NürnbergMesse et l’IFOAM – Organics International.

Voici les données communiquées mercredi:
En 2018, en Europe, 15,6 millions d’hectares étaient cultivés en bio (Union européenne: 13,8 millions d’hectares). Avec 2,2 millions d’hectares, l’Espagne reste le pays détenant la plus grande surface bio en Europe, devant la France (2 millions d’hectares) et l’Italie (2 millions d’hectares).

La surface bio a augmenté de 1,25 million d’hectares en Europe et d’un million d’hectares dans l’Union européenne, ce qui correspond à une croissance de 8,7 % et de 7,6 %, respectivement. En 2018, plus de 290'000 hectares de surface bio se sont ajoutés en France et plus de 160'000 hectares en Espagne.

Le Liechtenstein, numéro un mondial de la surface bio
La surface bio représente 3,1 % de la surface agricole utile totale en Europe et 7,7 % dans l’Union européenne. Au niveau européen (et mondial), le Liechtenstein présente, avec 38,5%, le pourcentage le plus élevé de surface bio par rapport à la surface agricole utile, suivi de l’Autriche, pays de l’Union européenne avec la part la plus élevée de surface bio (24,7 %). Au total, dix pays européens ont indiqué qu’au moins 10 % de leur surface agricole est cultivée en bio.

Presque 420'000 producteurs bio
En Europe, on dénombre presque 420'000 producteurs bio et dans l’Union européenne plus de 330'000. La Turquie est le pays qui compte le plus d’exploitations (presque 80'000). En 2018, le nombre de producteurs a augmenté de 5,4 % en Europe (7,2 % dans l’Union européenne).

Croissance constante chez les transformateurs et les importateurs
On recense près de 76'000 transformateurs bio en Europe et quelque 71'000 dans l’Union européenne. Près de 5'800 importateurs ont été dénombrés en Europe et environ 5'000 dans l’Union européenne. L’Italie compte le plus grand nombre de transformateurs (plus de 20'000), tandis que l’Allemagne présente le plus grand nombre d’importateurs (plus de 1'700).

Chiffres d’affaires du commerce de détail
En Europe, le chiffre d’affaires du commerce de détail s’élève à 40,7 milliards d’euros (37,4 milliards d’euros dans l’Union européenne). L’Union européenne représente, après les États-Unis (40,6 milliards d’euros), le deuxième marché intérieur pour les produits bio. Le pays européen ayant le plus grand marché intérieur est l’Allemagne (10,9 milliards d’euros).

Volume des ventes du commerce de détail en croissance continue

Le marché européen a enregistré une croissance de 7,8 % en 2018. Parmi les marchés clés, la plus forte croissance a été observée en France (15,4 %). Au cours de la décennie 2009-2018, le volume des ventes du commerce de détail a plus que doublé en Europe et dans l’Union européenne.

En 2018, en Europe, les consommateurs ont dépensé 50 euros par personne pour l’achat d’aliments biologiques (Union européenne: 76 euros). Les dépenses par habitant pour la consommation d’aliments bio ont doublé entre 2009 et 2018. En 2018, ce sont les Danois et les Suisses qui ont le plus dépensé pour des aliments biologiques (312 euros par habitant).

Dans les pays européens, les ventes bio représentent une part importante du marché total respectif, et le Danemark, avec 11,5 %, a la part de marché bio la plus élevée au monde. Certains produits et groupes de produits détiennent même des parts encore plus élevées. Les œufs bio, par exemple, représentent dans plusieurs pays déjà environ 30 % de la valeur de tous les œufs vendus.

Plus d’information : https://www.fibl.org/fr/infotheque/medias.html



Events